Larmes (La Mélodie du Destin 1)

femme gothique

La Mélodie du Destin est ma première publication officielle. Cette histoire, qui s’appelait à l’origine Désillusion, s’inspire de deux de mes histoires préférées : Autant en emporte le vent (Margaret Mitchell) et Orgueil et Préjugés (Jane Austen). Le 10 février 2014 sort Larmes, le premier tome de la Mélodie du Destin. Il s’agit des deux premières parties sur les cinq de cette histoire.

 

De quoi parle La Mélodie du Destin ?

Angélique Beckett est une jeune Américaine qui grandit en Caroline du Sud dans une plantation de coton. Son père n’est pas le plus riche mais elle n’a jamais manqué de quoi que ce soit. Pourtant, sa vie n’est pas heureuse, sa mère ne se soucie guère d’elle et un lourd passé la ronge.

Au milieu de l’année 1820, la famille aristocratique britannique des Darcy de Hasbury s’installe près de chez elle et c’est la confrontation de deux mondes…

 

 

Personnages de Larmes

Voici les personnages principaux du premier tome de la Mélodie du Destin :

Angélique Beckett : notre petite héroïne. D’origine Française par sa mère elle est certainement la jeune fille la plus indépendante du comté. Elle est d’une gaieté peu commune mais aussi la plus rebelle des jeunes filles. Plus exactement, elle aime le grand air, la lecture et l’écriture, monter à cheval. Bref, être libre de son temps. Elle n’aspire pas au mariage et sa mère de toute façon ne voudrait pas que sa fille amoindrisse les chances de sa soeur aînée. Angélique joue à merveille au piano mais peu pouvait se vanter de l’avoir déjà entendue.

Ashley Beckett : il est le frère aîné d’Angélique et il est celui de la fratrie qui est le plus proche de sa sœur. Joyeux au possible sans cependant être naïf, il est le parfait héritier pour son père.

Margaret Mitchell : Voisine des Beckett, elle est surtout la meilleure amie d’Angélique. Margaret, plus réservé qu’Angélique, avait cependant bénéficié de l’amour d’une mère ce que son amie n’avait jamais eu.

Ellen Darcy de Hasbury : douce et calme, elle avait hérité de la grâce, de la beauté et de la bonté de sa mère. Elle lui ressemblait sur bien des points tant physiquement qu’intellectuellement. Elle rit souvent dans le cercle familial mais elle est timide et réservée dans le monde. Son éducation ne l’empêche pas d’être heureuse et d’aimer la vie. Elle entretient un lien privilégié avec son frère.

James Darcy de Hasbury : Héritier des Hasbury, il est peu social et préfère lire et aller à la chasse que de danser à un bal. Il n’aimait pas la prétention mal venue ni les compliments superflus. Peu amène, il est cependant beau. Les femmes ne sont pour lui qu’un loisir comme un autre. Il avait l’habitude qu’on le servît qu’on lui témoignât de l’intérêt… il avait l’habitude de la cour et il croyait tout savoir des femmes…

Il y a d’autres personnages évidemment, comme le comte de Hasbury, Lady Eleonore, Lucy et Victoria Beckett, Anne et George Beckett, Georgiana Beckett, Peter Butler et Lord Genth…

… mais, eux, vous les découvrirez en lisant mon histoire

 

Où trouver mon livre :

Papier : http://boutique-valentina.fr/product.php?id_product=107

E-book : http://www.amazon.fr/Larmes-Amandine-Weber-ebook/dp/B00JEN02BQ/ref=pd_sim_sbs_kinc_2?ie=UTF8&refRID=1RGRZHAEZAHQVNAQHH8D

Leave a Comment.