L’aube arrive toujours trop tôt

L’histoire se passe dans une sorte d’Europe fédérale dans le futur où la politique n’est pas la seule à avoir évolué. La technologie se mêle à la magie.

Ceux qui ont le don – les Initiés -, gouvernent le monde. Ils appartiennent généralement à l’aristocratie. Dans le cas où les Initiés naissent parmi le bas peuple, les enfants sont pris en charge par le royaume où ils sont nés et la famille voit son niveau de vie considérablement amélioré.

mariée-rêve

Les jeunes Initiés sont envoyés faire leurs études à l’ESPE (Ecole Supérieure Pour l’Elite)

L’école se trouve au royaume de l’Ouest. C’est lui qui est était le précurseur. D’abord que pour son pays, l’école s’agrandit et prend les élèves de toute la fédération. Tous les plus talentueux et plus puissants adolescents passent par cette école en cinq ans (16-20 ans) où ils apprennent tant à contrôler leur pouvoir qu’à diriger et gouverner.

Vyviane va entrer dans cette école plutôt contre son gré et y retrouver sa cousine Jafreza. La jeune fille se rend alors compte que cette école est comme un petit royaume où le rang social et la hiérarchie sont encore plus importants que dans la vie réelle.

Histoire en six parties

Pupille des Cieux

femme malheureuse

Cette histoire se passe dans un monde imaginaire, le mien… plus exactement sur le continent d’Elvion. Le roi du Royaume des Milieux (nom de royaume susceptible de changer…) est en guerre avec ses voisins et il a besoin d’allié.

Depuis des années, la magie est prohibée dans son royaume, ce qui se retourne contre lui aujourd’hui. Les Pupilles des Cieux, organisation plus ou moins secrète de femmes chargées de veiller sur l’équilibre du monde, arrivent et proposent de l’aider. Il va épouser l’Athélia Alwine qui va rapidement remettre de l’ordre dans le royaume.

Mais la guerre ne fait que commencer…

La prophétie de l’Espoir

La prophétie de l’Espoir… oulala, je crois que ma mère m’étranglerait bien pour ne pas l’avoir encore terminée.

C’est une saga de sept tomes, contenant chacun trois parties. Oui, tout est bien ficelé, je n’ai juste pas le temps de m’y plonger et de l’écrire car elle demande beaucoup de concentration et de temps car j’ai complètement recréé un monde.

deesse-1452832b44

Tout tourne autour de la prophétie de l’espoir… après une attaque de Maemore le mal prend les rênes du royaume des hommes. Les espèces magiques désertent et disparaissent si bien que les humains les prennent bientôt pour des légendes…

Les héros sont justement les enfants de cette prophétie qui commence ainsi :

Ils seront deux

Les élus des dieux

Ensemble, ils seront complétés

Cependant chacun sera son opposé.

Ils devront se retrouver,

Car tous seront représentés ;

Peuples et éléments réunis

L’Histoire revit.

L’histoire d’une vie – trilogie

L’histoire d’une vie… c’est compliqué.

Il s’agit des premiers livres que j’ai écrits. Mais comme j’étais jeune, disons que je dois tout reprendre, alors on va dire que c’est un projet. L’histoire est écrite dans son intégralité mais version manuscrite alors je dois tout taper et corriger. C’est long et fastidieux et… j’ai un peu la flemme de reprendre une histoire comme ça que j’ai en réalité déjà écrite.

Enfin, cette histoire est une trilogie retraçant la vie de Marie Verden sur plus de dix ans.

blair-and-chuck1

(oui c’est Blair et Chuck… que voulez-vous, mon côté romantique ressort)

Marie est étudiante en commerce. Brillante, elle termine sa prépa à Louis Le Grand à Paris et se prépare pour les plus importants examens de sa vie : les concours d’entrée en école supérieure de commerce. Après une promesse faite à sa meilleure amie et harcèlement de cette dernière, la jeune fille se rend à la première d’un film au Grand Rex… c’est là qu’elle va rencontrer Baptiste Davis, acteur plus que populaire, qui n’est pas du tout comme elle se l’imagine. C’est le début d’une grande histoire d’amour mais pas seulement…

Hillary, elle a pleuré

2964031665_1_3_SDQmRz05

Hillary perd ses parents dans un tragique accident de voiture alors qu’elle vient d’avoir son bac. La jeune fille se retrouve avec ses frères et sœurs à charge.

Européenne, elle vit à ce moment-là à Shanghai et ne peut pas en partir. Leur vie se construit donc en Chine, loin du peu de famille qu’il leur reste.

Deux années s’écoulent ainsi. Hillary est femme de ménage dans un hôtel de luxe la journée pour compléter ses fins de mois difficiles et la nuit, elle devient une danseuse de cabaret et escorte girl de luxe. La jeune femme ne vit que pour ses frères et sœurs et elle n’est pas vraiment heureuse. Pourtant, du moment que ses frères et sœurs vont bien, elle ne demande rien d’autres.

Sa rencontre avec le richissime Kuan Ti Cheng va bouleverser sa vie au-delà de tout ce qu’elle pouvait imaginer…

Epouse-moi si tu l’oses

Épouse-moi si tu l’oses… cette histoire se passe de nos jours. Au début, elle s’appelait  Le fils du président et moi mais j’ai changé, d’abord parce que les personnages ont évolué maintenant que j’ai commencé et ensuite parce que je n’écris pas mes romans à la première personne donc le titre ne collait pas.

 

chair-3-blair-and-chuck-31673687-500-338

(Pas la plus jolie de mes couvertures… mais encore Blair et Chuck, je n’ai rien trouvé de mieux pour le moment)

Cette histoire est celle de Lilly et Arthur. Elle vit dans le Queen mais est étudiante à Colombia grâce à une bourse. Lui est aussi étudiant dans cette Ivy League grâce à ses talents de footballeur mais surtout parce qu’il est le neveu du président des Etats-Unis (oui je refais l’histoire à ma sauce et alors ?). Par la force des choses et leurs amis communs, ils vont être obligés de se voir et se fréquenter plus que souvent. Malheureusement, ils ne se supportent pas même s’ils finissent par s’estimer.

Puis, finalement, ils vont avoir besoin d’un de l’autre et vont se rendre mutuellement service. Jusqu’au jour où leur mascarade va devenir trop réelle…

Apparences

6.6. femme triste au piano

Apparences est un roman un peu dans le même style que la Mélodie du Destin. L’histoire se passe à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, en 1843.

Connor Brown est surnommé par la chronique mondaine “l’enfant prodigue” car il est le fils de l’homme le plus riche de la ville sinon de la région. Le jeune bourgeois a fait ses études dans les plus prestigieuses écoles des États-Unis et revient à la Nouvelle-Orléans après douze années d’absence. Il a perdu sa mère très jeune, ce qui l’a traumatisé, et il ne garde de son enfance que peu de souvenirs. Il déteste cette société conventionnelle dans lequel il doit évoluer. Il abhorre ces façons d’agir, toujours dans l’apparence et l’hypocrisie, surtout chez les femmes de sa condition. Connor passe sa vie à faire ce qu’il veut, plus particulièrement ce qui est condamnable, et se moque de ce que peuvent dire ou penser les autres.

Mais voilà, un jour, il va devoir se fiancer à Elena Howard. Certes la jeune fille est belle et riche mais elle symbolise tout ce qu’il haie.

Peu à peu, souvent malgré lui à force de la fréquenter, il apprendra à connaître celle qui deviendra son épouse. Qu’y a-t-il derrière son doux sourire et son regard bleu ? Saura-t-il voir au-delà des apparences ?